Devenez fan de notre page Facebook :

Le centre de sauvegarde de la Faune sauvage - Le centre de soins

La Dame Blanche, le Centre de sauvegarde de la Faune sauvage

Le centre de soins, les actions

Les centres de sauvegarde ont pour rôle de recueillir, soigner, rééduquer puis remettre dans la nature, dans des conditions optimales, des animaux blessés.
Afin de conserver l'instinct sauvage des animaux, le centre de sauvegarde n'est pas ouvert au public. Pour nous aider, visitez le parc animalier.
Depuis sa création, en 1986, le centre de soins de La Dame Blanche a remis en liberté
plus de 4000 animaux sauvages :

le centre de soins la dame blanche
  • - des rapaces (buses, chouettes)
  • - des insectivores
  • - des granivores (pigeons)
  • - des mammifères herbivores (chevreuils)
  • - des mammifères carnivores (renards)
  • - des piscivores (hérons)

Agir ensemble pour les Animaux et les Hommes. Mobilisons-nous ! C'est notre patrimoine, le vôtre, celui que nous laisserons aux enfants.

Vous avez remarqué un animal en difficulté, contactez-nous ! Voici quelques conseils :

faon seuloiseau blesséécureuil soigné

contactez-nous au
02 31 63 91 70






Les bébés animaux ne sont pas tous abandonnés !

Bien souvent, c'est une erreur de croire que les bébés sont abandonnés. En effet, les jeunes animaux paraissent sans défenses et abandonnés. Pourtant, les parents surveillent leur jeune progéniture... en espérant que vous ne les toucherez pas ! Ne faites pas l'erreur de conclure trop vite à leur abandon.

Passez votre chemin, revenez le lendemain. Le jeune animal ne sera peut-être plus là. En le ramassant, vous compliquerez son intégration en milieu naturel. Evidemment, si vous constatez des blessures, un comportement anormal, un réel danger pour l'animal ou l'homme, contactez-nous !


Le hérisson

Si vous l'apercevez à la tombée du jour, vous pouvez lui donner à manger de la pâtée pour chat ou chien ou des croquettes et de l'eau (jamais de lait, ni de pain). Disposez à son intention un petit tas de feuilles mortes, de paille ou un tas de bois. Il ira se réfugier dessous.
Si vous l'apercevez durant la journée, il a sûrement été dérangé et il est en danger. Un hérisson adulte ou bébé sans abri dans la journée pourra être en contact avec des mouches qui ponderont des oeufs. L'animal risque, dans ce cas, d'être dévoré vivant par les asticots.

Les faons et les levrauts

Nous le savons tous, ils sont irresistibles ! Mais ces jolies frimousses préfèrent que vous les laissiez tranquilles. Les faons et les levrauts restent tapis dans l'herbe et se fondent dans le décor. Les points blancs des faons imitent des fleurs blanches pour leurrer les prédateurs (le chien passera sans les voir car ils n'ont pas d'odeur). N'intervenez que si vous constatez une blessure, un comportement anormal comme un cri ou un risque de prédation. Evitez de les toucher ! Contrairement aux oiseaux, les mammifères ont l'odorat très développé et vous prenez le risque que sa mère le rejète.


Les renardeaux

Les renardeaux quittent rarement leur terrier. Dans le cas d'un abandon par leurs parents, seule la faim les fera sortir. Mais, attention, un renard est très craintif et peut mordre.

Les oiseaux

Les jeunes merles, grives, rapaces nocturnes (chouettes, hiboux) se retrouvent au sol avant de savoir voler. C'est normal ! Leurs parents ne sont pas loin et les nourrissent encore. Ils attendent simplement que vous partiez pour sortir de leur cachette. Ecoutez... le chant n'est pas le même, l'oisillon est stressé.
Si vous constatez un potentiel danger (prédation d'un chat, d'un chien, d'un rapace), posez-les sur une branche à hauteur ou dans le nid. Même si vous les avez touchés, les parents les reprendront en charge. Les oiseaux n'ont pas d'odorat.


Comment soigner les animaux sauvages blessés ? Comment les nourrir ? Que mangent-ils ?



Au sein de notre Centre de sauvegarde, nous possédons toutes les connaissances, les structures adaptées et les compétences pour venir en aide aux animaux sauvages. Soigner un animal sauvage ne s'improvise pas !

animaux blesses
  • - La nourriture varie selon l'espèce animal soignée
  • - La rééducation des blessés se fait en toute discrétion (volières aveugles)
  • - L'assistance d'un vétérinaire est indispensable pour prescrire les médicaments, opérer, faire des radios, des prises de sang, des euthanasies...













Les causes des besoin de soins sont multiples. Les plus fréquentes sont le ramassage de jeunes animaux, des accidents avec des véhicules (choc) et des blessures suite à la pose de pièges. Parfois, les animaux sont blessés par des prédateurs (chiens, chats) ou par l'homme (tirs, mazoutage, poison, fil de pêche). Grâce aux soins adaptés apportés, nous remettons en liberté chaque année près de 400 animaux. La plus belle récompense pour nous est de les observer s'éloigner de nous.


Comment attraper un animal blessé ? Comment le transporter jusqu'au Centre de soins ?

Pour capturer un animal sauvage, quelques précautions s'imposent :
Portez des gants ou enveloppez l'animal dans un vêtement épais. Méfiez-vous des serres des rapaces, du bec des échassiers, des dents et des griffes des mammifères, des pattes et des bois des cervidés.

En fonction de l'espèce, l'attitude ne sera pas la même. Certains oiseaux vont faire face au danger, d'autres préfèrent fuir. Si vous avez une épuisette, attrapez l'oiseau avec. Si vous n'en possédez pas, prenez une couverture ou un vêtement épais. Enroulez l'animal dedans. Vous éviterez ainsi un contact direct et le risque de blessures pour vous.

Prenez un carton adapté à sa taille, mettez du papier absorbant au fond ou du papier journal. Percez des trous de ventilation, de préférence en haut. Laissez l'animal au calme. Ne placez pas l'animal dans une cage avec du grillage ou des barreaux. Il pourrait aggraver ses blessures et abîmer son bec ou son plumage. Si l'aile est pendante, immobilisez-la le long du corps avec un bandage (pas de scotch, pas de sparadrap).

Prevenez-nous. Ne lui donnez rien à boire ni à manger avant de nous avoir contactés. La nourriture des oiseaux est différente pour les insectivores ou granivores. Pour nettoyer la plaie, utilisez de la bétadine uniquement.







Visitez le blog


Voici une liste non exhaustive des animaux déjà soignés au Centre de sauvegarde de la Faune sauvage :
Aigrette garzette | Blaireau d'Europe | Buse | Butor étoilé | Caille des blés | Cerf élaphe | Chardonneret | Cygne | Chauve-souris oreillard | Chevreuil | Choucas des tours | Chouette chevêche | Chouette effraie des clochers | Chouette hulotte | Cormoran huppé | Corneille noire | Coucou gris | Ecureuil roux | Epervier d'Europe | Etourneau | Faisan de chasse | Faucon crécerelle | Faucon hobereau | Fou de bassan | Fouine | Fulmar boréale | Geai de chênes | Goéland argenté | Goéland brun | Goéland cendré | Goéland marin | Gravelot | Grèbe huppé | Grive draine | Grive musicienne | Hérisson | Héron cendré | Hibou moyen duc | Hirondelle de fenêtre | Lapin de garenne | Lérot | Lièvre | Macreuse noir | Martin pêcheur | Martinet noir | Merle noir | Mésange bleue | Mésange à longue queue | Moineaux | Mouette rieuse | Perdrix rouge | Pic vert | Pie bavarde | Pigeon ramier | Pinsons des arbres | Pipistrelle | Pipit maritime | Poullot siffleur | Poule d'eau | Renard roux | Roitelet huppé | Sanglier | Tourterelle des bois | Tourterelle turque | Troglodytes mignon | Verdier d'Europe | Vison...




contactez-nous au
02 31 63 91 70

Petit rappel : Nous venons en aide aux animaux sauvages mais, pour soigner vos animaux domestiques de compagnie, nous vous invitons à contacter votre vétérinaire...




aider l'asso

Association pour la protection de la Nature à but non lucratif loi 1901 J.O N°3196 Agrément de la Jeunesse et d'Education Populaire N°14 88050P
Association La Dame Blanche - La Quentinière - 14290 St-Julien-de-Mailloc (entre Lisieux et Orbec-en-Auge, à 10 min en voiture)
Images et contenus non libres de droit, Copyright 2014 : Gérard Bertran, Jérôme Boudevin, Association La Dame Blanche. Création : Patrick Brunet, Amélie Petit.